• Jean Cointre

L'hôtel Brach signé Starck


Hotel Brach

On vous avait prévenu ! Le 16ème arrondissement se réveille depuis quelques mois et abandonne sa réputation de quartier ennuyeux et sans vie. Et les exemples ne manquent pas : le loft de Sarah Lavoine a ouvert ses portes rue de l’annonciation, la Maison de la Radio accueille entre ses murs le Bel Air et le Radio Eat, la Cité de l’Architecture nous régale avec l’ouverture de Girafe… Il n’y a pas un mois sans que l’on parle désormais d’un nouvel hot spot parisien sur la « West Coast ». Et cette fin d’année est marquée par l’ouverture d’un hôtel pas comme les autres.

Hotel Brach Starck

C’est sur l'emplacement de cet ancien centre de tri postal que l’hôtel Brach (Groupe Evok - Nolinski Paris) vient d’ouvrir ses portes. Cet immense bâtiment aux murs de verre et d’acier s’impose dans le quartier bourgeois de la rue de la Pompe. Signée de la main de Starck, la décoration des 59 chambres et suites se veut chaleureuse de par les matériaux et les luminaires utilisés. Les murs en bois de palissandre et le cuir naturel des assises renforcent cette atmosphère propice au cocooning. Comme la plupart des nouveaux hôtels parisiens de cette taille, le Brach souhaite s’ouvrir à la clientèle extérieure en accueillant une épicerie fine et une petite pâtisserie pour y déguster les douceurs de Yann Brys, meilleur ouvrier de France et inventeur de la technique du « tourbillon ». Véritable lieu de vie, on trouve aussi un restaurant aux notes méditerranéennes dirigé par Adam Bentala (ancien du Ritz et du Royal Monceau), un bar à cocktail, un club de sport avec un bassin de 22 mètres… et même un potager sur le toit. Alors, qui a dit que le 16ème était ringard ?

Hôtel Brach 1-7 rue Jean Richepin – Paris 16 En savoir plus

Crédit photos : Guillaume de Laubier

#Brach #Starck